First execution in South Dakota in 60 years – Première exécution dans le Dakota du Sud en 60 ans

12258.jpg

Elijah Page. ©DR

Weird week for the death penalty in the US. On Wednesday night, Elijah Page, 25, was executed in South Dakota. He was the first man to be put to death in that State in 60 years. The day before, Rolando Ruiz, a hitman set to die, won a last-minute reprieve in Texas. “I didn’t think I was going to get a stay,” Ruiz told prison officials according to AP. “I guess you could say I’m happy.”

Ruiz would have been the 19th prisoner to be put to death this year in the nation’s most execution-friendly state. The unusual stay was granted by the 5th US Circuit Court of Appeals after the US Supreme Court refused earlier this year to review the case. The judges from the Court of Appeal decided they needed more time to check if Ruiz was well represented during the sentencing phase of his trial. His lawyers argue jurors should have been allowed to consider Ruiz’ alcohol and drug dependency before sentencing him to death. Ruiz had been convicted in the July 14, 1992 murder of Theresa Rodriguez. He had been paid $2000 by Michael Rodriguez, her husband who wanted to collect her life insurance benefits.

In South Dakota, Elijah Page had been convicted in a brutal killing in March 2000. He had given up all his appeals but his execution had been delayed a year because of a debate on the lethal injection procedure in South Dakota.

I remember writing a story about death penalty last February. I had interviewed Austin Sarat, author of “When State kills. He argued that the US was reconsidering death penalty. It is in many ways, but when you look at the execution schedule in Texas, you get a sense of a chilling reality.

I am totally opposed to death penalty because it is barbaric and will not solve anything. But unlike many death penalty opponents, I do not think there is a scheme to kill indigent defendants. The system is simply not working. I have covered the legal system in Louisiana extensively for my film Razor Wire Rodeo and I know there is a fundamental injustice. Poor defendants are much more vulnerable and more likely to end up on death row. But one should never forget a fact when debating death penalty: Theresa Rodriguez died exactly 15 years ago. The price tag on her life was $2000.

Drôle de semaine pour la peine de mort aux Etats-Unis. Mercredi soir, Elijah Page, 25 ans, a été exécuté dans le Dakota du Sud. Il est le premier homme à être mis à mort dans cet Etat depuis 60 ans. La veille, Rolando Ruiz, un tueur à gages, a vu son exécution être suspendue à la dernière minute au Texas. “Je pensais pas obtenir un sursis”, a déclaré Ruiz au personnel de la prison, selon l’agence AP. “Je suis heureux”.

Rolando Ruiz aurait été le 19 ème prisonnier à être exécuté dans ce Texas qui est l’Etat le plus expéditif des Etats-Unis. Ce sursis surprenant a été octroyé par la Cour d’Appel du Texas alors que la Cour Suprême des Etats-Unis avait refusé de se pencher sur le cas au début de cette année. Les juges ont cette fois estimé avoir besoin de plus de temps pour réétudier le cas de Ruiz. les avocats de ce dernier estiment qu’il n’a pas eu une défense appropriée lors de son procès. Ils prétendent que les jurés auraient dû être mis au courant de la dépendance de Ruiz à l’alcool et à la drogue avant de déterminer s’il méritait la peine de mort ou la perpétuité pour son crime. Rolando Ruiz avait été reconnu coupable du meurtre de Theresa Rodriguez, le 14 juillet 1992. Il avait été payé $2000 par Michael Rodriguez, le mari de cette dernière.

Dans le Dakota du Sud, Elijah Page avait été reconnu coupable d’un meurtre brutal en 2000. Il avait stoppé sa procédure d’appel, mais son exécution avait été repoussée d’une année à cause d’un débat sur la méthode de mise à mort.

Je me rappelle avoir écrit en février dernier un article sur le recul de la peine de mort aux Etats-Unis. J’avais interviewé Austin Sarat, auteur de “When State kills” (Quand l’Etat tue). Il expliquait que les Etats-Unis étaient en train de reconsidérer la peine de mort. C’est le cas dans beaucoup d’Etats mais la liste d’exécutions prévues au Texas cette année, fait froid dans le dos.

Je suis totalement opposé à la peine de mort. C’est barbare et ça ne résout rien. L’Etat devrait montrer un autre exemple. Mais contrairement à beaucoup d’opposants de la peine capitale, je ne pense pas qu’il y ait de machination du gouvernement pour mettre à mort des pauvres. J’ai enquêté longuement sur le système légal de Lousiane dans le cadre du Rodéo des Condamnés, le documentaire dont je suis le co-auteur avec Nicolas Pallay. Il est clair que le système est totalement inégal. Un prévenu pauvre, représenté par un avocat commis d’office, a beaucoup plus de chances de terminer dans les couloirs de la mort qu’un prévenu aisé. Mais personne ne devrait oublier un simple fait au moment de débattre de la peine capitale: Theresa Rodriguez est morte il y a quinze ans jour pour jour. Sa vie valait $2000 pour son mari et pour Rolando Ruiz.

Advertisements

Leave a comment

Filed under death row, Texas, US news

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s