Les liens terroristes d’Obama?

C’est la nouvelle polémique de la campagne présidentielle américaine. Barack Obama aurait-il des liens avec des anciens terroristes américains? La question a été posée mercredi soir lors du dernier débat entre Barack Obama et Hillary Clinton. Les deux journalistes – Charles Gibson et George Stephanopoulos (ancien chef de la communication de….Bill Clinton) – voulaient savoir quelle était la relation entre le sénateur de l’Illinois et William Ayers, un ancien membre du groupe radical de gauche, Weather Underground. Ce mouvement actif à la fin des années 60 et au début des années 70, avait notamment posé une bombe au Pentagone en 1972. L’explosion avait causé d’importants dégâts matériels mais n’avait pas fait de victimes.

L’organisation dissoute en 1981 vient aujourd’hui hanter Obama. Né en 1961, le candidat à la présidentielle n’était qu’un enfant lorsque le Weather Underground faisait parler lui. Barack Obama vit cependant dans le même quartier que William Ayers et sa femme Bernardine Dohrn, deux anciens Weathermen. Ayers qui s’est reconverti, est aujourd’hui professeur d’université et très actif dans la vie de sa communauté. Au milieu des années 1990, il avait invité Barack Obama à une réunion chez lui et les deux hommes ont fait partie du conseil d’administration du Woods Fund, une fondation qui soutient des projets artistiques et civiques à Chicago. Ils ont apparu conjointement en 1997 à une conférence sur le thème de la justice pour les jeunes, organisée par l’Université de Chicago. Ils ont été à nouveau réunis en 2002 lors d’une manifestation à la bibliothèque de la ville.

Le sujet est très populaire dans les cercles conservateurs et une vidéo circulant sur Youtube, accuse Obama d’avoir des liens terroristes.

Le sujet est très populaire dans les cercles conservateurs. Obama s’est défendu mercredi en disant qu’Ayers est un “gars que je connais, qui vit dans mon quartier, est professeur et ne m’a pas officiellement soutenu”. ” Il a enchaîné: “Penser que connaître quelqu’un qui a commis des actes détestables il y a 40 ans -quand j’avais huit ans -, ait un impact sur moi et mes valeurs, n’a pas beaucoup de sens”. Barack Obama a également relevé que Bill Clinton avait officiellement donné son pardon à deux membres des Weather Underground.

Les deux journalistes d’ABC – et plus particulièrement George Stephanopoulos (qui était aussi conseiller de la campagne présidentielle de Bill Clinton en 1992)- ont dû défendre leur performance de mercredi soir. Ils ont passablement ménagé Hillary Clinton en ne lui posant qu’une question dérangeante alors qu’ils ont passé 45 minutes à “cuisiner” Obama. Ce débat semblait d’ailleurs être la réponse d’ABC à celui de la chaîne NBC il y a deux mois, lors duquel les journalistes s’étaient concentrés sur Hillary Clinton.

Advertisements

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s