Tag Archives: Hillary Clinton

La bataille Obama-Clinton avec une pincée de sel républicain

Quel démocrate les républicains souhaitent-ils affronter lors de la présidentielle de novembre? A entendre les compliments que certains d’entre eux font à Hillary Clinton depuis sa victoire de mardi en Pennsylvanie, ils semblent vouloir que John McCain soit opposé à l’ancienne First Lady. Hier, Tom Ridge, ancien gouverneur républicain de Pennsylvanie et Secrétaire à la sécurité nationale du gouvernement Bush mais surtout directeur adjoint de la campagne de John McCain, a répété à plusieurs reprises sur la chaîne MSNBC qu’Hillary Clinton serait plus difficile à battre en novembre en Pennsylvanie, un Etat-clé.

Alors qu’Hillary Clinton répète quotidiennement aux militants et élus de son parti qu’elle est plus éligible qu’Obama, ce soutien républicain ne semble pas anodin. L’ancienne First Lady a un problème majeur: sa popularité. Selon un sondage publié la semaine dernière dans le Washington Post, 54% des personnes interrogées ont une vision négative d’Hillary Clinton. Un record. Au début de l’année, sa “cote d’impopularité” était de 40%.

Obama a lui aussi plusieurs problèmes (ses liens dérangeants avec son ancien pasteur qui a notamment accusé les Etats-Unis d’être responsables du 11 septembre), mais les républicains semblent avoir plus peur de lui. Dans un spot publicitaire diffusé sur Youtube mais dénoncé par John McCain, le parti républicain de Caroline du Nord – prochain Etat à organiser sa primaire le 6 mai prochain – accuse Obama et les politiciens qui le soutiennent d’être trop extrêmes pour l’Etat. Il a ressorti des images de l’ancien pasteur d’Obama clamant: “Que Dieu maudisse l’Amérique!”. Message subliminal aux démocrates: votez Hillary.

Advertisements

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Plus de 20000 dollars pour la gauffre d’Obama

La défaite de Barack Obama en Pennsylvanie n’entache apparemment pas sa popularité aux Etats-Unis. Un petit malin qui avait récupéré une gauffre que Barack Obama n’avait pas réussi à terminer lors d’une halte de campagne à Scranton en Pennsylvanie, l’a mise en vente sur ebay. Les prix ont flambé et atteint la somme astronomique de 20100 dollars avant qu’ebay ne réagisse et ne retire le produit de ses enchères. La démarche a suscité d’autres vocations. Un artiste au sens du commerce développé, a peint la gauffre d’Obama et a mis a sa croute (jeu de mots trop facile, pas pu m’empêcher) en vente sur ebay. A l’heure actuelle, l'”oeuvre” intitulée “Mémoires du petit-déjeuner d’Obama” vaut 84 dollars.

John Oakes, le vendeur de la gauffre originale, a dit en plaisantant à la Scranton Times-Tribune qu’il aurait souhaité verser l’argent récolté sur ebay à…la campagne d’Hillary Clinton. Le lendemain de son petit-déjeuner à Scranton, Barack Obama a mangé des pancakes dans un diner de Pittsburgh. Mais cette fois, le Los Angeles Times affirme que le sénateur de l’Illinois a terminé son assiette.

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Ben Laden “invité” à la primaire de Pennsylvanie

“C’est le travail le plus dur du monde”. La voix qui lance le dernier spot publicitaire d’Hillary Clinton en Pennsylvanie, est grave. Dans les images qui suivent, se côtoient Fidel Castro, Ben Laden, l’attaque de Pearl Harbor, les dégâts provoqués par le cyclone Katrina à la Nouvelle-Orléans. “Vous devez être prêt à tout”, enchaîne la voix. “Surtout avec deux guerres, des prix de l’essence qui flambent et une économie en crise”. “Qui a ce qu’il faut [pour assumer ce travail]?”, conclut la voix alors qu’une photo montre HillaryClinton devant un panneau indiquant simplement “prêt”.

Au cours de cette longue campagne électorale, les spots publicitaires d’Hillary Clinton ont fait beaucoup plus parler d’eux que ceux de Barack Obama. Pourtant ce dernier n’est pas en reste. Ces derniers jours, il a constamment attaqué sa rivale et a affirmé aux électeurs qu’il a lui aussi “ce qu’il faut” pour être président.

Retrouvez sur ce blog les résultats de la primaire de Pennsylvanie dès leur publication dans la nuit de mardi à mercredi .

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Du pape à Obama

808993367.jpg

Riche journée samedi. Lever à 4 heures du matin. Arrivée à 5heures au centre de Manhattan, où le pape devait donner sa messe à la cathédrale St Patrick quatre heures plus tard. Première interview à 5 heures 15 avec Paule Saint-Hubert, une Américaine d’origine haïtienne, qui a passé toute la nuit devant des barrières de sécurité pour voir Benoît XVI. “J’aime son message d’espoir”, me dit-elle se matin-là. A 6 heures, fouille par la sécurité du pape dans une grand hôtel à quelques blocs de la cathédrale St Patrick. Départ en bus sous bonne escorte à 7 heures. Arrivée sur l’estrade face à la cathédrale à 7 heures 30. Attente. Le pape arrive à 9h02. Il reste moins de deux minutes sur le perron de la cathédrale le temps de saluer la foule et pour moi de prendre quelques photos. (Ma série est disponible sur le site en cliquant sur ce lien ou sur la photo). Pendant les deux heures qui suivent, interviews de fidèles venus voir le pape, puis départ pour Lancaster au coeur de la Pennsylvanie rurale, où Barack Obama a un meeting à 18h00. Après quatre heures de route, arrivée vers 17h30. Entretien avec Sue Whitley, une habitante de la ville. Comme Paule Saint-Hubert 12 heures plus tôt, Sue Whitley parle d’espoir. Elle dit hésiter entre Hillary Clinton et Barack Obama.

1604120366.jpgLe sénateur de l’Illinois arrive à 18h05 sous les yeux de 6000 à 8000 personnes. Son message a évolué depuis la dernière fois que je l’ai vu au Texas il y a six semaines et il attaque désormais frontalement sa rivale. Au cours de cette longue campagne électorale, Barack Obama a gagné en assurance mais il semble de plus en plus parler comme le politicien traditionnel qu’il affirme ne pas vouloir être (mes photos sont disponibles en cliquant sur ce lien ou sur la photo).

Le ton entre les deux adversaires démocrates est désormais franchement hostile. Cela ne semble toutefois pas énerver les électeurs démocrates de Pennsylvanie qui assistent en nombre aux meetings d’Hillary Clinton et de Barack Obama. Leur primaire a lieu ce mardi et vous pourrez lire mon reportage à Lancaster dans l’édition de demain de la Tribune ou de 24heures.

Ma journée de samedi a elle confirmé ce que je vois depuis des mois sur la route de la campagne électorale: qu’il soit spirituel ou politique, les Américains ont soif d’espoir.

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Les liens terroristes d’Obama?

C’est la nouvelle polémique de la campagne présidentielle américaine. Barack Obama aurait-il des liens avec des anciens terroristes américains? La question a été posée mercredi soir lors du dernier débat entre Barack Obama et Hillary Clinton. Les deux journalistes – Charles Gibson et George Stephanopoulos (ancien chef de la communication de….Bill Clinton) – voulaient savoir quelle était la relation entre le sénateur de l’Illinois et William Ayers, un ancien membre du groupe radical de gauche, Weather Underground. Ce mouvement actif à la fin des années 60 et au début des années 70, avait notamment posé une bombe au Pentagone en 1972. L’explosion avait causé d’importants dégâts matériels mais n’avait pas fait de victimes.

L’organisation dissoute en 1981 vient aujourd’hui hanter Obama. Né en 1961, le candidat à la présidentielle n’était qu’un enfant lorsque le Weather Underground faisait parler lui. Barack Obama vit cependant dans le même quartier que William Ayers et sa femme Bernardine Dohrn, deux anciens Weathermen. Ayers qui s’est reconverti, est aujourd’hui professeur d’université et très actif dans la vie de sa communauté. Au milieu des années 1990, il avait invité Barack Obama à une réunion chez lui et les deux hommes ont fait partie du conseil d’administration du Woods Fund, une fondation qui soutient des projets artistiques et civiques à Chicago. Ils ont apparu conjointement en 1997 à une conférence sur le thème de la justice pour les jeunes, organisée par l’Université de Chicago. Ils ont été à nouveau réunis en 2002 lors d’une manifestation à la bibliothèque de la ville.

Le sujet est très populaire dans les cercles conservateurs et une vidéo circulant sur Youtube, accuse Obama d’avoir des liens terroristes.

Le sujet est très populaire dans les cercles conservateurs. Obama s’est défendu mercredi en disant qu’Ayers est un “gars que je connais, qui vit dans mon quartier, est professeur et ne m’a pas officiellement soutenu”. ” Il a enchaîné: “Penser que connaître quelqu’un qui a commis des actes détestables il y a 40 ans -quand j’avais huit ans -, ait un impact sur moi et mes valeurs, n’a pas beaucoup de sens”. Barack Obama a également relevé que Bill Clinton avait officiellement donné son pardon à deux membres des Weather Underground.

Les deux journalistes d’ABC – et plus particulièrement George Stephanopoulos (qui était aussi conseiller de la campagne présidentielle de Bill Clinton en 1992)- ont dû défendre leur performance de mercredi soir. Ils ont passablement ménagé Hillary Clinton en ne lui posant qu’une question dérangeante alors qu’ils ont passé 45 minutes à “cuisiner” Obama. Ce débat semblait d’ailleurs être la réponse d’ABC à celui de la chaîne NBC il y a deux mois, lors duquel les journalistes s’étaient concentrés sur Hillary Clinton.

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Un thermomètre pour les classes moyennes

En surfant sur le web, j’ai trouvé un gadget qui met un peu de piment sur la lutte pour les classes moyennes que se livrent Hillary Clinton, Barack Obama et…un John McCain que l’on aurait tendance à oublier dans ce brouhaha démocrate. Depuis quelques jours, la bataille présidentielle s’est en effet réduite à une dispute autour des commentaires d’Obama sur l'”amertume” des cols et leur tendance à s’accrocher aux armes, à la religion et au rejet de l’immigration pour affronter leurs malheurs.

Bref, je cherchais un moyen de trouver quel candidat à la présidentielle était le “meilleur ami” des classes moyennes et suis tombé sur un site intéressant: themiddleclass.org. Le site a mis au point un outil qui calcule les notes des élus en fonction des textes de lois pour lesquels ils ont voté et de leur impact sur les classes moyennes. Résultat: Barack Obama et Hillary Clinton ont tous les deux décroché un A+ (la meilleure note en 2007), mais le bilan d’Hillary était meilleur que celui de Barack en 2006 (B pour elle, C pour lui). Cette année, Obama fait en revanche la course en tête avec un score de 75% des votes en faveur des classes moyennes contre 67% pour Clinton. Comme quoi les différences entre les deux rivaux démocrates semblent minimes.

McCain est lui largement distancé selon themiddleclass.org. Après avoir collectionné les E et F (les plus mauvaises notes) ces dernières années, il obtient un 50% en 2008. Il a aujourd’hui tenté de renverser la tendance en prononçant un discours sur son programme économique pour les classes moyennes.

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008

Amer-icain

J+4 depuis le début de la polémique sur les commentaires de Barack Obama sur l’amertume des classes ouvrières américaines. Le candidat démocrate à la présidentielle a une nouvelle fois passé sa journée à défendre ses propos prononcés le 6 avril dernier à San Francisco: “Vous allez dans certaines petites villes de Pennsylvanie où, comme dans beaucoup de petites villes du Midwest, les emplois ont disparu depuis maintenant 25 ans et n’ont été remplacés par rien d’autre”, avait-il déclaré. “Et il n’est pas surprenant qu’ils deviennent pleins d’amertume, qu’ils s’accrochent aux armes à feu ou à la religion, ou à leur antipathie pour ceux qui ne sont pas comme eux, ou encore à un sentiment d’hostilité envers les immigrants”.

Réponse dimanche d’Hillary Clinton. Pour elle, Barack Obama est un candidat “élitiste” qui a pronocé des remarques “avilissantes”: “Le sénateur Obama n’a pas reconnu son erreur après ce qu’il a dit et n’a pas fait amende honorable”, a-t-elle dit. “Les gens réclament une explication. Nous avons dû travailler dur pour faire comprendre qu’il y a des millions de démocrates qui vont à l’église ou qui possèdent des armes et c’est vraiment fatigant de voir certains des nôtres fournir ainsi des munitions à nos adversaires républicains”.

Ce week-end, Obama a dit regretté la tournure de ses propos mais pas le fond, et a dûrement contre-attaqué. “Honte à elle”, a-t-il lancé à Hillary Clinton dimanche soir.

Dans une vidéo disponible sur Youtube, il a dit se réjouir de la voir être prise en photo dans un stand de tir et l’accuse avec une pointe d’amertume de ne pas être en phase avec les Américains. Chez les démocrates, l’euphorie provoquée par deux candidatures historiques a disparu. Ne reste plus aujourd’hui qu’une virulente empoignade où tous les coups sont permis (Obama s’est moqué d’Hillary Clinton qui a bu samedi soir un whisky avec une bière dans un bar de l’Indiana; la campagne d’Hillary Clinton a répondu en envoyant aux journalistes des photos d’Obama donnant du lait à un veau et jouant au bowling). Le débat entre les deux rivaux mercredi soir promet d’être salé.

Leave a comment

Filed under US news, White House 2008