Category Archives: Angola

The Angola coffins – Les cercueils d’Angola

prisonext01-1.jpg

Angola is back in the news thanks to Richard Liggett, one of its prisoners. Shortly before dying, the convicted murderer was asked to build caskets for Billy and Ruth Graham, the famous U.S. evangelical leader and his wife. One of the two coffins was used this week end as Ruth Graham was buried today in Charlotte, North Carolina. Liggett, a lifer died in March after spending 31 years behind bars at Angola.

I know the Louisiana State Penitentiary pretty well as it was the topic of Razor Wire Rodeo, the documentary I co-authored with Nicolas Pallay last year. Most of the 5108 inmates there have been convicted to life in prison and will never leave Angola alive. The penitentiary even has a cemetery for those who have no families left “on the streets”. I attended a funeral there. A few prisoners carried the coffin made at Angola, prayed briefly and buried him. Imagine dreaming of freedom all your life and having to be buried in the penitentiary in a coffin made by fellow prisoners. By the way, the cemetery is next to the new golf course Burl Cain, the powerful Angola warden, created a couple of years ago.

The frustrating thing about Angola is the talent you have there. You have guys painting, building cabinets and repairing cars. I am still in touch with Jerry Brown, the inmate we focused on in our documentary. Jerry is an incredible rapper, writer and boxer. Jerry killed a man when he was 18 and he will probably never get out of Angola. I recently sent him a letter to ask him if I could publish parts of his letters on this blog. He has not replied yet. But if he agrees, I will. The idea is to show you what is going on in the mind of man sentenced to “death by incarceration”.

On reparle actuellement aux Etats-Unis du pénitencier d’Angola grâce à un homme, Richard Liggett, l’un de ses détenus. Peu avant de mourir, l’homme condamné à la prison à perpétuité pour meurtre, a reçu un mandat particulier. On lui demandé de de constrtuire des cercueils pour Billy Graham, l’un des évangéliques les plus connus aux Etats-Unis, et pour sa femme Ruth. L’un de ces cercueils a été utilisé ce week-end lors de l’enterrement de Ruth Graham à Charlotte, en Caroline du Nord. Ligget, lui, est mort en mars dernier d’un cancer après avoir passé 31 ans derrière les barreaux.

Je connais bien le pénitencier d’Angola en Louisiane car c’était le sujet du Rodéo des Condamnés, dont je suis le co-auteur avec Nicolas Pallay. La plupart des 5108 détenus d’Angola ont été condamnés à la prison à perpétuité et ne quitteront jamais cette prison lovée dans un bras du Mississipi. Les hommes qui n’ont plus de famille à l’extérieur, sont même enterrés dans le cimetière du pénitencier. J’ai assisté à l’une de ces cérémonies. Ce fut bref. Quelques prisonniers volontaires ont porté le défunt vers sa dernière demeure. Ils ont prié pour lui et l’ont mis en terre. Ces détenus “croque-morts” savent qu’un jour ce sera leur tour et qu’ils risquent de se retrouver dans l’anonyme cimetière, à deux pas du terrain de golfe que Burl Cain, le puissant directeur d’Angola, a fait ouvrir récemment.

La chose la plus frustrante à Angola est le talent de beaucoup détenus. Il y a des peintres, des artisans, des mécaniciens. Je suis toujours en contact avec Jerry Brown, le priosnnier sur lequel nous nous sommes concentrés dans le documentaire. Jerry est un rappeur, un auteur et un boxeur très talentueux. Il a tué un homme à l’âge de 18 ans et va probablement terminer sa vie à Angola. Je lui ai récemment demandé si je pouvais publier des extraits de ses lettres sur ce blog. Je n’ai pas encore sa réponse mais s’il accepte, je le ferai car ses écrits permettent de voir ce qui se passe dans la tête d’un homme qui a été “condamné à mort par incarcération”. Une démarche que je conçois comme journalistique et non pas militante.

Advertisements

3 Comments

Filed under Angola, prisons, religion, US news

Exonerated in Dallas – Exonéré à Dallas

Those who have seen Razor Wire Rodeo, the feature documentary I co-authored with director Nicolas Pallay, know what I talking about. The US justice system has flaws. Yesterday, James Curtis Giles joined a growing list of men exonerated by DNA evidence in Dallas County. Giles spent 10 years in prison for a gang rape he did not commit, before his release in 1993. The 53-year old who runs a bail bond office, was on parole until 2013.
Since Texas passed a law in 2001 allowing the re-examination of certain convictions, 13 inmates have been cleared by DNA testing in Dallas County. James Curtis Giles’ case was one of mistaken identity.
Meanwhile, in Louisiana, there is movement to free Gary Tyler from Angola, the State Penitentiary there. 19 sports figures have asked Louisiana Governor Kathleen Blanco to pardon Tyler, who was once the youngest person on death row in Louisiana. Tyler, a black man, was charged in 1974 in the murder of a white student. He was 16 at the time.
For those interested in the Louisiana corrections practices, check professor Burk Foster’s excellent website.

Ceux qui ont vu Le Rodéo des Condamnés, le documentaire dont je suis le co-auteur avec le réalisateur Nicolas Pallay, savent de quoi je parle. Le système légal américain a des lacunes. Hier, James Curtis Giles, a rejoint une liste toujours plus importante d’hommes exonérés à la suite d’analyses ADN dans le comté de Dallas. Giles a passé 10 ans en prison pour un viol qu’il n’a pas commis avant d’être libéré en 1993. L’homme de 53 ans était en sursis jusqu’en 2013.
Depuis que le Texas a passé une loi en 2001 qui autorise la ré-ouverture de certains cas, 13 détenus ont été exonérés dans le comté de Dallas. Giles avait été condamné à la place d’un autre homme qui avait le même nom que lui.
Pendant ce temps, en Louisiane, un mouvement s’organise pour faire libérer Gary Tyler d’Angola, le pénitencier qui est le sujet du Rodéo des Condamnés. 19 personnalités sportives ont contacté Kathleen Blanco, la gouverneure de l’Etat, pour lui demander de grâcier Tyler qui était à une époque le plus jeune détenu dans les couloirs de la mort. Tyler, un Noir, a été accusé en 1974 du meurtre d’un écolier blanc. Il avait 16 ans.
A ceux qui s’intéressent au système légal et carcéral de Louisiane, je recommande l’excellent site internet du professeur Burk Foster, un expert sur la question.

Leave a comment

Filed under Angola, documentary, prisons, Texas, US news