Category Archives: Texas

La révolution continue, je vous jure

J’aime le Texas. Il y a quelque chose de fascinant, voire d’attachant dans cet Etat. Il n’y a que là-bas que vous pouvez avoir des candidats comme l’humoriste Kinky Friedman sérieusement prétendre au poste de gouverneur. Le Texan est fier de son indépendance. Prenez Ron Paul. Ce nom ne vous dit pas grand chose? Il est vrai que je n’ai pas beaucoup eu l’occasion de parler de ce républicain texan qui veut quasiment abolir le gouvernement fédéral américain pour mettre l’individu et la liberté au coeur de sa politique. Hier, dans une vidéo postée sur Youtube, le Représentant républicain a de fact mis fin à sa campagne pour la Maison Blanche, mais a assuré que la révolution se poursuivrait. Reste une réalité: Comme Dennis Kucinich, son alter ego à gauche, Ron Paul va d’abord devoir sauver son siège à la Chambre des Représentants pour poursuivre sa cause. Le temps se gâte pour les idéalistes en Amérique.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Texas, White House 2008

What is going on in Texas? – Que se passe-t-il au Texas?

lave.jpeg

Joseph Lave. The man was scheduled to die last week. But last Thursday, a judge spared a convicted double murderer who was set to die, after the prosecutor’s office discovered evidence they believed had been withheld from the condemned man’s attorneys. One might really question the district attorney’s handling of the case. How could he keep a second polygraph test given to a co-defendant of Joseph Lave reflecting on the man’s credibility from the court and say it did not exist? Lave was one of three robbers involved in the beating and slashing deaths of Justin Marquart and Frederick Banzaf, both 18, at a Richardson sporting goods store the night before Thanksgiving in 1992.

Last week, the Texas Court of Criminal Appeals has also for the second time handed convicted killer Raymond DeLeon Martinez a chance to avoid execution. Mr Martinez has been sentenced to die for the 1983 robbery-murder of a Houston tavern owner. The Houston Chronicle reports that the court invalidated Martinez’s 1989 death sentence and remanded the case to the trial court for another punishment hearing. If Martinez is sentenced to life, he would be eligible for parole consideration. Writing for the court, Judge Barbara Parker Hervey found that state District Judge Bob Burdette’s charge to the jurors in 1989 failed to provide them with a vehicle for considering possible mitigating evidence, specifically Martinez’s history of mental illness.

It is good to see that the safeguards are working in Texas but these cases raise question. In Lave’s case, the prosecutor’s actions were the actions of a man seeking vengeance and a quick victory instead of a man seeking justice. And this is deeply troubling, isn’t it?

Joseph Lave. L’homme aurait dû mourir la semaine dernière. Mais jeudi dernier, un juge a stoppé la procédure d’exécution de l’homme condamné à mort pour un double meurtre, après avoir découvert que des éléments du dossier avaient été cachés au jury et aux avocats de la défense par le procureur en charge de l’affaire. Il y a de quoi se poser des questions: comment l’accusation a-t-elle pu se permettre d’affirmer que les résultats d’un test de détecteur de mesonges de l’une des personnes accusant Lave n’existaient pas alors que ces derniers remettaient sérieusement en doute la crédibilité du témoin? Lave, 41 ans, était l’un des trois cambrioleurs impliqués de le meurtre de deux jeunes hommes de 18 ans en 1992.

Parallèlement, la Cour d’Appel du Texas a donné une seconde chance à un condamné à mort d’échapper à une exécution. Raymond DeLeon, 61 ans, est dans les couloirs de la mort pour le meurtre d’un tenancier de pub à Houston en 1983. La Cour a demandé l’annulation de la peine de mort et l’organisation d’une nouvelle audience pour déterminer la peine de DeLeon. Les magistrats ont estimé que le jury n’avait pas reçu toutes les pièces du dossier de la part du procureur, notamment celles concernant les éléments concernant les problèmes psychiatriques de DeLeon, avant de se prononcer sur sa peine. Cette dernière pourrait désormais être commuée en peine de prison à vie.

Il est réjouissant de voir que certains gardes-fous fonctionnent au Texas et permettent de stopper des exécutions pouvant être considérées comme abusives. Mais l’action des procureurs, notamment celles de l’homme en charge du dossier Lave, sont inquiétantes. Ca ressemble beaucoup plus à de la vengeance qu’à de la justice.

Leave a comment

Filed under death row, prisons, Texas

Bye bye Karl, we’ll miss you – Bye bye Karl, tu vas nous manquer

Life under George Bush will never be the same again. His “brain” Karl Rove is gone. Democrats have lost their nemesis. Congress might lose sight of an important witness for its investigations into the Bush administration. Lawmakers had been unable to for make him testify under oath anyway. And we, journalists, will lose somebody who summed up everything that had gone wrong with the Bush White House.

In 2004, I was covering the presidential debates in St Louis and Phoenix. Right after George Bush had finished sparring with John Kerry, Karl Rove was in the press room spinning what we had just seen. He was so self-assured and the press loved it. Karl Rove knew he had the power. He knew he would be quoted all over the country. Democrats tried to beat Rove at his game, but the man George Bush called the “Architect” or “Boy Genius” outplayed them every time.

While writing some of my stories about him, I was wondering how he could put politics above anything else. On Monday, he thanked the president for giving him the opportunity to “witness history”. Rove was not into witnessing anything. He wanted to shape history and to turn it into a political fight that could benefit his Republican party.

As a journalist, it was fascinating to witness his efforts and strategy. He made our job interesting but the problem is that America has to bear the price of his six years at the White House.

La vie sous George Bush ne sera plus jamais la même. Son “cerveau” Karl Rove l’a quitté pour rentrer au Texas. Les démocrates sont débarassés de l’homme qui les a humiliés en 2000 et 2004. Le Congrès risque de perdre de vue un important témoin pour leurs enquêtes sur les scandales de la Maison Blanche. Les élus n’ont jusqu’ici pas réussi à le faire témoigner sous serment. Quant à nous journalistes, nous nous retrouvons sans l’homme qui symbolisait tous les dérapages et échecs du gouvernement Bush.

En 2004, je couvrais les débats présidentiels entre George Bush et John Kerry. A peine les joutes verbales étaient-elles terminées que Karl Rove arrivait dans la salle de presse pour dire aux journalistes ce qu’ils avaient vu. Il n’était de loin pas le seul. Les démocrates avaient aussi leur armada de fournisseurs de citations mais ils n’ont jamais pu battre Karl Rove à son propre jeu. L’homme était fort et il le savait.

Quand j’écrivais des articles sur Karl Rove, je me demandais comment il pouvait constamment politiser tout ce qu’il touchait. Hier, lors de l’annonce de son départ, il a remercié le président de lui avoir donné la possibilité d’être le “témoin de l’histoire”. Karl Rove n’a pourtant jamais voulu être le témoin. Il préférait nettement modeler l’histoire pour permettre à son parti d’en profiter.

Pour nous journalistes, il était fascinant de voir les efforts et la stratégie de Rove. Il a rendu notre travail intéressant mais l’Amérique, elle, a dû payer le prix de ses expériences.

Leave a comment

Filed under Texas, US news

No more Myspace for sexual offenders…but death row offenders are not banned – Délinquants sexuels bannis de Myspace mais pas les condamnés à mort

Myspace.com has banned 29000 registered sexual offenders from its site. The network, home to 180 million profiles, has kept profiles of death row inmates such as Kenneth Foster. The man is incarcerated in Texas and is scheduled to be executed next month.

Myspace.com a banni 29 000 délinquants sexuels de son site. Le réseau qui accueille 180 million de personnes, n’a en revanche pas éjecté les condamnés à mort tels que Kenneth Foster. L’homme est incarcéré au Texas. Son exécution est prévue à la fin du mois prochain.

Leave a comment

Filed under death row, Texas

Last song for Lonnie Johnson – Dernière chanson pour Lonnie Johnson

Since I did the story on the death row radio for Swiss Public Radio, people coming to tpinews.com have been very interested in death penalty issues. I recently got an email from France. A lady asked me to transfer to KDOL radio her request. She wanted to dedicate “The Rose” from Bette Middler to Lonnie Johnson, death row inmate in Texas. I did transfer the request to KDOL and did not think much about it afterwards. That was until I got an email today from Joy Weathers, KDOL’s station manager. She wrote to me they they have just Lonnie’s special show last night. A special show means that Johnson is scheduled to die in a few hours.

Depuis que j’ai fait un reportage sur la radio des couloirs de la mort pour la Radio Suisse, de nombreux internautes qui viennent sur tpinews.com sont très intéressés par la question de la peine de mort. J’ai récemment reçu un email de France. Une femme me demandait de contacter KDOL Radio, la radio des condamnés à mort. Elle voulait dédier la chanson “Rose” de Bette Midler à Lonnie Johnson, un détenu dans les couloirs de la mort. J’ai transféré sa requête et n’y ai plus pensé jusqu’à ce matin lorsque j’ai reçu un email de Joy Weathers, la responsable de KDOL, me disant qu’elle avait diffusé hier soir le programme spécial pour Lonnie Johnson. Quand un détenu entend le programme qui lui est entièrement dédié, il sait qu’il ne lui reste plus que 24 heures à vivre. A l’heure où j’écris cette entrée, Lonnie Johnson est aux portes de la mort. En France, il fait nuit. Je me demande si la femme qui m’a écrit est en train de veiller et de penser à cet homme avec lequel elle a correspondu.

Leave a comment

Filed under death row, Texas

The robber appears in court using crutches only to see his bail doubled – Caution doublée pour l’homme estropié qui s’est présenté au tribunal

You might remember my previous post about the guy , who tried to steal copper in the house of a Texas Representative in Houston. The democratic lawmaker spotted him and shot him in the leg after the robber threw a pocketknife at him. The story gets funnier. Bruce Anthony Toler, 55, appeared in court last week using crutches and was charged with aggravated robbery with a deadly weapon (the pocketknife). His bail was doubled to $60,000 by a judge, who cited six previous felonies. As a reminder: Borris Miles, the Texas Rep. who shot Toler in self-defense, had recently voted against a law authorizing Texans to deadly force if they felt threatened.

Vous rappelez peut-être de l’une de mes précédentes entrées sur l’homme qui a tenté de voler du cuivre dans la maison d’un élu texan et qui s’est fait tirer dans la jambe par ce dernier. L’histoire est encore plus drôle. Bruce Anthony Toler, le voleur de 55 ans, a été formellement inculpé la semaine dernière pour cambriolage avec une arme meurtrière. Lorsqu’il s’était retrouvé face au représentant texan, Toler avait tenté de lancer un couteau de poche sur lui. Il est comparu devant le tribunal de Houston en s’appuyant sur des béquilles. Pour sa peine, le juge en charge de l’affaire a doublé sa caution à $60 000 en raison du passé criminel “chargé” de Toler. L’homme est un vétéran du vol. Il a déjà été condamné six fois.

Leave a comment

Filed under Texas, US news

First execution in South Dakota in 60 years – Première exécution dans le Dakota du Sud en 60 ans

12258.jpg

Elijah Page. ©DR

Weird week for the death penalty in the US. On Wednesday night, Elijah Page, 25, was executed in South Dakota. He was the first man to be put to death in that State in 60 years. The day before, Rolando Ruiz, a hitman set to die, won a last-minute reprieve in Texas. “I didn’t think I was going to get a stay,” Ruiz told prison officials according to AP. “I guess you could say I’m happy.”

Ruiz would have been the 19th prisoner to be put to death this year in the nation’s most execution-friendly state. The unusual stay was granted by the 5th US Circuit Court of Appeals after the US Supreme Court refused earlier this year to review the case. The judges from the Court of Appeal decided they needed more time to check if Ruiz was well represented during the sentencing phase of his trial. His lawyers argue jurors should have been allowed to consider Ruiz’ alcohol and drug dependency before sentencing him to death. Ruiz had been convicted in the July 14, 1992 murder of Theresa Rodriguez. He had been paid $2000 by Michael Rodriguez, her husband who wanted to collect her life insurance benefits.

In South Dakota, Elijah Page had been convicted in a brutal killing in March 2000. He had given up all his appeals but his execution had been delayed a year because of a debate on the lethal injection procedure in South Dakota.

I remember writing a story about death penalty last February. I had interviewed Austin Sarat, author of “When State kills. He argued that the US was reconsidering death penalty. It is in many ways, but when you look at the execution schedule in Texas, you get a sense of a chilling reality.

I am totally opposed to death penalty because it is barbaric and will not solve anything. But unlike many death penalty opponents, I do not think there is a scheme to kill indigent defendants. The system is simply not working. I have covered the legal system in Louisiana extensively for my film Razor Wire Rodeo and I know there is a fundamental injustice. Poor defendants are much more vulnerable and more likely to end up on death row. But one should never forget a fact when debating death penalty: Theresa Rodriguez died exactly 15 years ago. The price tag on her life was $2000.

Drôle de semaine pour la peine de mort aux Etats-Unis. Mercredi soir, Elijah Page, 25 ans, a été exécuté dans le Dakota du Sud. Il est le premier homme à être mis à mort dans cet Etat depuis 60 ans. La veille, Rolando Ruiz, un tueur à gages, a vu son exécution être suspendue à la dernière minute au Texas. “Je pensais pas obtenir un sursis”, a déclaré Ruiz au personnel de la prison, selon l’agence AP. “Je suis heureux”.

Rolando Ruiz aurait été le 19 ème prisonnier à être exécuté dans ce Texas qui est l’Etat le plus expéditif des Etats-Unis. Ce sursis surprenant a été octroyé par la Cour d’Appel du Texas alors que la Cour Suprême des Etats-Unis avait refusé de se pencher sur le cas au début de cette année. Les juges ont cette fois estimé avoir besoin de plus de temps pour réétudier le cas de Ruiz. les avocats de ce dernier estiment qu’il n’a pas eu une défense appropriée lors de son procès. Ils prétendent que les jurés auraient dû être mis au courant de la dépendance de Ruiz à l’alcool et à la drogue avant de déterminer s’il méritait la peine de mort ou la perpétuité pour son crime. Rolando Ruiz avait été reconnu coupable du meurtre de Theresa Rodriguez, le 14 juillet 1992. Il avait été payé $2000 par Michael Rodriguez, le mari de cette dernière.

Dans le Dakota du Sud, Elijah Page avait été reconnu coupable d’un meurtre brutal en 2000. Il avait stoppé sa procédure d’appel, mais son exécution avait été repoussée d’une année à cause d’un débat sur la méthode de mise à mort.

Je me rappelle avoir écrit en février dernier un article sur le recul de la peine de mort aux Etats-Unis. J’avais interviewé Austin Sarat, auteur de “When State kills” (Quand l’Etat tue). Il expliquait que les Etats-Unis étaient en train de reconsidérer la peine de mort. C’est le cas dans beaucoup d’Etats mais la liste d’exécutions prévues au Texas cette année, fait froid dans le dos.

Je suis totalement opposé à la peine de mort. C’est barbare et ça ne résout rien. L’Etat devrait montrer un autre exemple. Mais contrairement à beaucoup d’opposants de la peine capitale, je ne pense pas qu’il y ait de machination du gouvernement pour mettre à mort des pauvres. J’ai enquêté longuement sur le système légal de Lousiane dans le cadre du Rodéo des Condamnés, le documentaire dont je suis le co-auteur avec Nicolas Pallay. Il est clair que le système est totalement inégal. Un prévenu pauvre, représenté par un avocat commis d’office, a beaucoup plus de chances de terminer dans les couloirs de la mort qu’un prévenu aisé. Mais personne ne devrait oublier un simple fait au moment de débattre de la peine capitale: Theresa Rodriguez est morte il y a quinze ans jour pour jour. Sa vie valait $2000 pour son mari et pour Rolando Ruiz.

Leave a comment

Filed under death row, Texas, US news